Acces Membres
E-mail :
Mot de passe :

Mambourg - L'avis du Connaisseur

Pour Emmanuel Winninger, sommelier au restaurant Chambard de Kaysersberg, les vins du Mambourg expriment la puissance du terroir qui les fait naître. L'orientation exceptionnelle et la richesse du sol engendrent des vins opulents, promis à une belle garde. Dans leur jeunesse, ils sont un peu austères. Il leur faut 4 ou 5 ans pour s'exprimer. Le fruité apparaît assez atténué car le terroir est présent dès le départ. Mais ensuite ils expriment une intense et complexe palette aromatique. L'aspect tanin vient équilibrer l'opulence. L'acidité, assez discrète, se manifeste dans les grandes années, comme 1996 par exemple.

Les gewurztraminers acquièrent sur le Mambourg toute leur typicité. Ronds, bien en bouche. Leur coté charpenté, épicé, gras combiné avec le terroir, en fait des vins épatants, en particulier dans le domaine des vendanges tardives et des sélections de grains nobles.
Ces vins de plaisir se dégustent à la fin du repas, avec des desserts de fruits cuits ou confits, ou des préparations exotiques.

Les rieslings n'ont pas la capacité de garde des Schoenenbourg de Riquewhir ou des Altenberg de Bergheim, mais consommés jeunes ils apportent une rondeur et un gras qui se marie bien avec les poissons en sauce.

Quant aux tokays pinots gris, vins caméléons que l'on peut servir sur différents mets, ils s'adaptent avec des plats onctueux, du foie gras évidemment, mais aussi avec du gibier en sauce, comme le canard, le chevreuil ou la biche.

Vous pouvez également lire la description de ce terroir

News
Extraits de notre magazine "Vigneron d'Alsace(s)"

Les crémants d'Alsace
la suite

Dossier Millésimes
la suite
Vignerons indépendants
de France


Site partenaire

Création du site Internet : SOLUXA

Haut de page
Facebook Widget