Acces Membres
E-mail :
Mot de passe :

Un millésime 2015 d'une qualité exceptionnelle


Des raisins magnifiques
Le millésime 2015 dégagera des arômes indéits, avec un magnifique équilibre en acidité. C'est un réel plaisir pour les vignerons indépendants d'Alsce de travailler en cave.

Des Pinots noirs très prometteurs
Les Pinots noirs s'annoncent de très belle qualité avec de beaux équilibres. Une robe rouge intense, des tanins bien murs.

Des Vendanges Tardives
Les Rieslings et les Pinots gris sont de belles factures avec de belles fraîcheurs qui en feront des grands vins de garde.

Une récolte avec des rendements faibles mais varibales selon les secteurs.
Le coeur du vignoble du Haut-Rhin, de Barr jusqu'à Eguisheim, a moins produit que le nord et l'extrême sud.
Certaines entreprises ont perdu l'équivalent d'une récolte en 4 ans.

Extrait de Michel Bettane : " L'année a été la plus chaude et la plus ensoleillée depuis le début des statistiques météorologiques. Plus ensoleillée donc que 1947 ou 1921. Une longue période caniculaire et sèche a fait souffrir la vigne en juillet et jusqu'au milieu du mois d'août. On prévoyait le pire, d'autant que la précocité du cycle vétatif laissait le champ libre à la grillure des raisins au moment même où, en principe, les raisin doivent fabriquer leur sucre. Dans l'ensemble, l'état sanitaire restait impeccable et était la seule consolation du vigneron jusq'à l'arrivée de pluies miraculeuses vers le 20 août, qui ont faire repartir la végétation. Tout au long des six semaines qui ont suivi, on a vu un peu partour de longues périodes d'ensoleillement exceptionnel, mais avec des nuits fraîches, entrecoupées de pluies qui ont contribué à perfectionner la maturité finale du raisin et lui permettre d'atteindre des sommets de richesse en sucre sans de déséquilibre en acidité. L'acide malique du raisin a été consommé par la chaleur de l'été au profit de l'acide tartrique, ce qui a entraîné despH bien moins élevés qu'en 2003 ou 2009 autres années chaudes. Les vendanges ont commencé début septembte et chacun a fait ses choix, soit de vendanger tôt pour éviter des concentrations en sucre trop élevées et donc des vins lours et difficiles à vinifier, soit d'attendre la maturité aromatique du raisin."

 

News
Extraits de notre magazine "Vigneron d'Alsace(s)"

Les crémants d'Alsace
la suite

Dossier Millésimes
la suite
Vignerons indépendants
de France


Site partenaire

Création du site Internet : SOLUXA

Haut de page
Facebook Widget