Acces Membres
E-mail :
Mot de passe :

Expression des terroirs

Ce que le terroir fait aux vins.

Vins de terroir ou génériques, la distinction s'est établie dans l'esprit des œnophiles. Pourtant, nombreux sont ceux qui s'interrogent sur l'influence précise d'un terroir sur un vin. Voyage sous terre.


Vignes vivantes

Mieux comprendre sa terre et son vignoble pour être en mesure de décider à bon escient, tel devrait être l'objectif de tout vigneron. Sa force en tout cas est bien cette terre qu'il travaille, héritée des générations antérieures. Son identité réside dans cette "accumulation" d'expérience et le soin apporté à écouter et à scruter la terre afin qu'elle donne le meilleur d'elle-même à la vigne et aux crus.


L'effet millésime

Les terroirs dont les origines se comptent en millions d'années, des plantes dont la durée de vie s'estime en décennie, le savoir-faire des vignerons qui progresse avec prudence : mais où se cache donc l'effet millésime ? Dans les variations climatiques, répondent en cœur tous les professionnels de la vigne. Pourtant, celles-ci sont mal connues et leurs effets pas encore vraiment étudiés scientifiquement. Enquête.


Les grands crus à travers les siècles

Malgré les vicissitudes historiques qui expliquent la brièveté de l'histoire des grands crus d'Alsace, les meilleurs terroirs sont identifiés et mis en valeur depuis des siècles. Tant pis si la vox populi n'en démord pas, estimant que la délimitation et la réglementation qui régit les grands crus en Alsace est trop récente pour avoir creusé profondément sa trace dans les esprits et les méthodes viticoles. Voyage dans le temps.


La gestion locale des Grands crus.

En confiant aux syndicats locaux la gestion effective de chaque grand cru, dans le cadre d'un décret général, le législateur confère aux vignerons la responsabilité de la mise en valeur d'un patrimoine collectif essentiel : les meilleurs terroirs d'Alsace.


Le pinot noir en grand cru ?

Si l'Alsace est incontestablement reconnue comme terre de grands blancs, ses pinots noirs ont spectaculairement gagné en qualité en quelques années. A tel point que des voix s'élèvent de pour réclamer la modification des réglementations pour autoriser l'appellation pinot noir sur les Grands crus alsaciens. Une perspective qui ne fait pas l'unanimité.


Baisse des rendements.

Le cercle vertueux de la qualité.

Après avoir été vilipendée – pas toujours avec pertinence – pour ses rendements élevés, l’Alsace a entrepris de remettre de l’ordre dans des règlements qui autorisaient un laisser-aller préjudiciable à toute la communauté viticole. Même s’ils n’étaient pas systématiquement pratiqués.


La question de la hiérarchisation

D'un côté, l'AOC Alsace, dans son ensemble. De l'autre, les grands crus. Entre les deux, des dizaines d'excellents terroirs qui n'ont pu prétendre pour plusieurs raisons au statut à part des meilleures parcelles. Faute d'usage commercial récent, de vigneron pour en revendiquer la particularité, faute encore du petit plus qui détermine un grand terroir par rapport à bon lieu-dit,


La bannière des terroirs

Le vignoble alsacien a tranché. Les vins de terroirs vont bénéficier d'un sérieux coup de pouce dans le cadre de la future réglementation des appellations intermédiaires où les lieux-dits seront mis en avant. Les enjeux de cette évolution ne sont pas minces et vont demander du temps avant d'être concrétisés. Même les consommateurs devront accepter d'être bousculés.


News
Extraits de notre magazine "Vigneron d'Alsace(s)"

Les crémants d'Alsace
la suite

Dossier Millésimes
la suite
Vignerons indépendants
de France


Site partenaire

Création du site Internet : SOLUXA

Haut de page
Facebook Widget