Acces Membres
E-mail :
Mot de passe :

La question de la hiérarchisation

D'un côté, l'AOC Alsace, dans son ensemble. De l'autre, les grands crus. Entre les deux, des dizaines d'excellents terroirs qui n'ont pu prétendre pour plusieurs raisons au statut à part des meilleures parcelles. Faute d'usage commercial récent, de vigneron pour en revendiquer la particularité, faute encore du petit plus qui détermine un grand terroir par rapport à bon lieu-dit, de splendides coteaux sont exclus de la liste déjà longue des grands crus.

Grâce au travail patient de vignerons amoureux de leur terre, certains de ces " lieux-dits " ont conquis de belles lettres de noblesse... en attendant une appellation précise qui les distingue du tout venant de l'AOC. La viticulture alsacienne bruit des débats sur ces questions : faut-il des " premiers crus ", des " lieux-dits ", doit-il y avoir des règles restrictives de production afin de manifester une particularité supplémentaire, autant de questions essentielles sur lesquelles les vignerons alsaciens s'interrogent. Réponses dans les années à venir.

News
Extraits de notre magazine "Vigneron d'Alsace(s)"

Les crémants d'Alsace
la suite

Dossier Millésimes
la suite
Vignerons indépendants
de France


Site partenaire

Création du site Internet : SOLUXA

Haut de page
Facebook Widget