Acces Membres
E-mail :
Mot de passe :

Riesling : L’éclatante beauté de la jeunesse

Vigneron d'Alsace(s) le nouveau magazine édité par les vignerons indépendants d'Alsace... Cette rubrique reprend les derniers dossiers abordés dans Vigneron d'Alsace(s), vous y trouverez également la liste des vignerons indépendants cités dans le magazine.

À l’heure où la recherche de l’authentique représente une motivation dominante, le Riesling générique revient sur le devant de la scène. Parfait compagnon d’agapes, élégant comparse de tablées simples et chaleureuses, ces vins offrent fraîcheur, vivacité et une palette aromatique franche et étonnamment variée. Détour vers ces cuvées qui présentent de plus, un rapport qualité-prix sans pareil. Tout est simple dans les vins d’Alsace. Qui a dit le contraire ? Riesling.jpg

Prenez les Riesling, ceux que l’on nomme les génériques. Dans leur jeunesse, ils affichent leur dominante variétale et fruitée. Point besoin d’être versé dans la connaissance des terroirs alsaciens pour se réjouir des Riesling génériques élaborés par les vignerons indépendants. Même s’ils diffèrent entre les sols sablonneux ou marneux, granitiques ou calcaires, ils présentent tous une même dominante, fraîche et fruitée. Et une absence quasi totale de sucre résiduel, qu’on se le dise.

« Mes clients prennent volontiers du Riesling en pichet, solution de facilité vis-à-vis de la quantité consommée en cours de repas. Souvent, ils reprennent un peu de vin pour le plaisir, en fin de repas, car le Riesling de l’année laisse la bouche fraîche et facilite le repas », constate un patron de Winstub (restaurant traditionnel) strasbourgeoise.

Même son de cloche pour cet amateur de fruits de mer qui écume avec régularité les tables parisiennes spécialisées :   « Comme tout le monde, j’ai essayé différents vins pour accompagner les plateaux. Sans dénigrer les autres vins, je reviens toujours vers des Riesling génériques et j’ai déjà “converti” plusieurs amis à ce choix ».

La raison de ces choix est simple : les arômes du Riesling , cépage tardif, proviennent principalement de la peau. Celle-ci est réputée comme relativement épaisse (par rapport aux Pinot, notamment) et peut se préserver des agressions multiples.
Dans une année comme 2004, malgré une forte humidité en septembre, les Riesling tirent malgré tout leur épingle du jeu grâce à cette caractéristique et conservent leur fraîcheur, grâce à leur colonne vertébrale acide.

En 2005, des maturités et des équilibres exemplaires ont été obtenus sur des raisins présentant souvent des petits grains. Les vignerons indépendants ont obtenu des rendements souvent réduits. Pas de risque donc d’une acidité trop vive et tranchante qui indisposerait bien des dégustateurs.

Ces Riesling évoquent l’Alsace, même pour ceux qui ne la connaissent pas. Sans rien retirer – au contraire – aux vins issus de lieux-dits et qui revendiquent leur style « terroir », ces Riesling génériques représentent une alternative à de nombreux crus plus anonymes, aux arômes moins variés voire complexes.
Cette année encore plusieurs de ces Riesling génériques ont attiré l’attention des dégustateurs du guide Hachette qui en ont fait des coups de cœur.

À votre tour d’en faire autant.

News
Extraits de notre magazine "Vigneron d'Alsace(s)"

Les crémants d'Alsace
la suite

Dossier Millésimes
la suite
Vignerons indépendants
de France


Site partenaire

Création du site Internet : SOLUXA

Haut de page
Facebook Widget