Acces Membres
E-mail :
Mot de passe :

TGV = Très Grands Vins d'Alsace (s)

Pour des Parisiens, un week-end en Alsace, c’est très facile. Un p’tit coup de TGV et hop là, nous y sommes ! Et pour les pros très pressés, l’aller-retour dans la journée, c’est simple comme bonjour. Carnet de voyage.

Pourquoi venir en Alsace ?

Parce que la région est superbe, qu’elle cumule un nombre incroyable de curiosités, lieux naturels, sites et monuments sur un territoire restreint. Ils sont 9 millions de visiteurs par an, selon le ministère du Tourisme, à se rendre en Alsace. Dans ce florilège de motivations au voyage, le vignoble tient une place prépondérante. Depuis que le TGV Est Européen relie l’Alsace non seulement à l’Ile-de-France mais aussi à Lille, Rennes, Nantes et Bordeaux en parcours direct, une virée viticole est encore plus facile, aussi bien pour les amateurs que pour les pros.

Depuis le mois de juin dernier, le Comité Régional du Tourisme (CRT) et le Conseil Interprofessionnel des Vins d’Alsace (CIVA) font feu de tout bois pour placer l’Alsace en point de mire des envies de promenades des Parisiens. Et les vignerons ? Ils ont été fer de lance de la présence alsacienne en plein Paris, juste avant l’inauguration de la ligne. Ainsi, l’offre d’œnotourisme se structure dans la foulée de la liaison à grande vitesse qui met Strasbourg à 2 h 20 de Paris. Plusieurs offices du tourisme proposent des forfaits incluant billet de train, nuits d’hôtels, repas gastronomique, prêt de vélo ou transfert gare-hôtel, etc. Et les possibilités de location de voiture sont suffisamment denses pour faciliter le trajet entre les villes desservies par le TGV (Saverne, Strasbourg, Colmar et Mulhouse). Par exemple, entre la gare de Strasbourg et les Vignobles de la Couronne d’Or, compter quinze minutes. Même chose à Colmar, entre la ville et les localités viticoles d’alentour.

Les instances chargées de développer le tourisme dans la région ont multiplié les initiatives de promotion. Reste l’évidence : les paysages du vignoble représentent un atout essentiel pour motiver une visite en Alsace. L’une des manières de s’en imprégner et d’en profiter au mieux, ce sont les sentiers viticoles qui serpentent sur les Grands Crus et quelques autres coteaux. Pour les trouver, rien de plus simple, il y en a quasiment dans tous les villages de la route des Vins.


Quelques mois à peine après sa mise en service, difficile encore de mesurer « l’effet TGV » sur le vignoble. Une certitude : les touristes ont été plus nombreux cet été à Strasbourg que les années précédentes, malgré le temps plutôt maussade. Hôteliers et Offices du tourisme ont enregistré des taux de fréquentation en forte hausse, notamment en juillet. Reste maintenant à rappeler que l’Alsace est directement connectée avec d’autres régions, comme le Nord, la Bretagne du Nord et du Sud et l’Aquitaine, avec d’excellentes liaisons directes. Rien de mieux que de venir sur place pour déguster des vins et rencontrer les vignerons. Ils vous réservent un accueil de Première classe.

News
Extraits de notre magazine "Vigneron d'Alsace(s)"

Les crémants d'Alsace
la suite

Dossier Millésimes
la suite
Vignerons indépendants
de France


Site partenaire

Création du site Internet : SOLUXA

Haut de page
Facebook Widget