Acces Membres
E-mail :
Mot de passe :

Engelberg- L'avis du Connaisseur

René Mélon, pharmacien et importateur de vins, est une sorte d'ambassadeur des alsaces dans le royaume des Belges. Il n'hésite pas à troquer sa blouse de d'apothicaire pour se transformer, dans son cellier "Le millésime", en dispensateur de breuvages plus spirituels: les vins fins. Depuis sa ville de Sourbrodt il nous envoie ses impressions sur l'Engelberg. "La notoriété d'un grand cru tient autant à la personnalité des ses vignerons qu'aux vertus du terroir. Si le Rangen, le Schoenenbourg ou le Clos Sainte Hune de Hunawihr sont plus connus que l'Engelberg c'est à cause de la démarche de leurs propriétaires. Pourtant, la petite commune de Dahlenheim peut s'enorgueillir d'abriter un des meilleurs grands crus d'Alsace. L'homogénéité marno-calcaire de ce terroir, son drainage naturel, l'exposition plein sud de ses coteaux et la pureté de son microclimat permettent d'obtenir des rieslings et des gewurztraminers dignes de figurer dans le Gotha des vins d'Alsace.

Assez discrets dans leur jeune âge, noblesse oblige, les rieslings Engelberg se révèlent après trois ou quatre ans de purgatoire pour nous livrer une finesse pleine de jouissance, une élégance chaleureuse qui témoignent de l'adéquation terroir-cépage. Un millésime comme le 1989 illustre leur aptitude au vieillissement.

Les gewurztraminers, intenses au nez et en bouche, sont des véritables vins de repas et non pas de dégustation solitaire, comme en témoigne le millésime 1991. Ils peuvent, par exemple, très bien accompagner une caille farcie au foie gras ou le traditionnel munster. Mais ils peuvent aussi nous donner des sublimes vendanges tardives et sélections de grains nobles.

Vous pouvez également lire la description de ce terroir

News
Extraits de notre magazine "Vigneron d'Alsace(s)"

Les crémants d'Alsace
la suite

Dossier Millésimes
la suite
Vignerons indépendants
de France


Site partenaire

Création du site Internet : SOLUXA

Haut de page
Facebook Widget