Acces Membres
E-mail :
Mot de passe :

Moenchberg - L'avis du Connaisseur

Fréderic Chesnau, sommelier de "L'Ecrevisse" à Brumath, aime à se promène dans le vignoble alsacien pour découvrir sur place la part de rêve que le client attend quand on lui sert un vin: " Les gens viennent au restaurant pour se changer les idées, dit-il, leur proposer un vin, c'est aussi leur faire partager un peu de son histoire". Le Moenchberg, dont il apprécie particulièrement les rieslings, il l'a découvert au cours d'une de ses randonnées dans les terroirs et dans les caves. "Ces vins, ont une acidité agréable, jamais austère, et un fruité élégant qui permettent de bien les adapter en gastronomie. Il ne faut pas s'attendre à avoir dans le Moenchberg des rieslings racés, viriles comme ceux qui proviennent des schistes du Kastelberg, mais tout en étant "plus gentils" au palais, ils ont une belle nervosité. Leurs arômes printaniers, d'églantine, de fruits sauvages se combinent agréablement avec des poissons fins . Par exemple, avec un Bar de ligne poêlé au beurre de violettes, ou une Sandre aux lentins de chêne et fondue d'oignons. Quand ils sont jeunes, on peut aussi les accommoder avec des crustacés, encore que, à mon avis, ces grands crus méritent d'être conservés trois ou quatre ans avant d'être consommés. Le vin, comme une personne, doit pouvoir parler de son origine, de sa jeunesse, de la façon dont il a été élevé, si on le prend trop jeune il n'a pas la possibilité de s'exprimer. En ce sens, les rieslings Moenchberg 1989 s'avèrent aujourd'hui d'une élégance exceptionnelle."

Vous pouvez également lire la description de ce terroir

News
Extraits de notre magazine "Vigneron d'Alsace(s)"

Les crémants d'Alsace
la suite

Dossier Millésimes
la suite
Vignerons indépendants
de France


Site partenaire

Création du site Internet : SOLUXA

Haut de page
Facebook Widget